Monsieur Santé

afficher le menu Startseite anzeigen afficer le champ de recherche

Susanne Steffen Si ce n’est maintenant, alors quand?

Le système de prix de référence pour les génériques a fait ses preuves depuis des années dans les pays voisins. Toutefois, en Suisse, les fabricants se défendent avec succès contre le remboursement basé sur le principe actif pour les médicaments dont le brevet a expiré. Une exception qui coûte chaque année des centaines de millions …

lire la suite »

Le système de prix de référence pour les génériques a fait ses preuves depuis des années dans les pays voisins. Toutefois, en Suisse, les fabricants se défendent avec succès contre le remboursement basé sur le principe actif pour les médicaments dont le brevet a expiré. Une exception qui coûte chaque année des centaines de millions de francs aux payeurs de primes.

Lien vers l’article complet

aucun commentaire

Jean-Paul Brönnimann Génériques: les prix excessifs fâchent les Suisses!

Les génériques vendus en Suisse sont plus de deux fois plus élevés que dans les pays avoisinants constate le Surveillant des prix. En outre, la part du marché est bien inférieure par rapport aux médicaments protégés par un brevet. Les prix excessifs associés à une faible part de marché occasionnent inutilement des coûts supplémentaires de l’ordre de plusieurs …

lire la suite »

Dr. rer. pol. Andreas Schiesser Génériques: trop de bureaucratie et pas assez de concurrence – les assurés paient la note

En comparaison internationale, la Suisse affiche sans doute la part de génériques la plus basse au monde puisqu’elle n’atteint que 15%. Comment cela est-il possible alors que les dispositions légales en vigueur reconnaissent les préparations originales et les génériques, et que les prestations doivent être efficaces, appropriées et économiques conformément à la loi sur l’assurance-maladie …

lire la suite »