Monsieur Santé

afficher le menu Startseite anzeigen afficer le champ de recherche

Luc Bastian Ce que vous avez toujours voulu savoir sur les réseaux de soins (2/3)

Les citoyennes et citoyens se prononceront le 17 juin prochain sur le projet des réseaux de soins. Monsieur Santé répond, dans cette deuxième partie de notre série, aux questions pratiques, notamment : que se passe-t-il en cas d’urgence si je ne peux pas consulter d’abord le médecin de famille ? Ou encore, puis-je changer chaque année …

lire la suite »

Les citoyennes et citoyens se prononceront le 17 juin prochain sur le projet des réseaux de soins. Monsieur Santé répond, dans cette deuxième partie de notre série, aux questions pratiques, notamment : que se passe-t-il en cas d’urgence si je ne peux pas consulter d’abord le médecin de famille ? Ou encore, puis-je changer chaque année d’assureur comme c’est le cas actuellement ?

5. Que se passe-t-il en cas d’urgence si je ne peux pas consulter d’abord le médecin de famille ?

Monsieur Santé : En cas d’urgence avérée, si personne au sein du réseau de soins n’est disponible pour l’assuré, il peut s’adresser à un médecin n’en faisant pas partie. La question des urgences est réglée dans les contrats conclus entre les réseaux de soins intégrés et les caisses-maladie.

6. Que se passe-t-il si je ne peux pas consulter mon médecin de famille parce qu’il est absent ?

Monsieur Santé : Comme d’autres cabinets médicaux, les réseaux de soins fonctionnent selon le principe du remplacement. La coordination interne du réseau garantit qu’un autre médecin du réseau aura accès au dossier du patient et pourra assurer son traitement.

7. Puis-je changer chaque année d’assureur comme c’était le cas auparavant ?

Monsieur Santé : Un assuré optant pour une forme d’assurance avec réseau de soins gérés aura le choix entre des contrats de différentes durées, pour autant que la caisse-maladie garantisse une réduction de primes pour cette option. Outre la durée habituelle d’un an, l’assuré peut se voir proposer des contrats allant jusqu’à trois années civiles. Si un assuré se décide en faveur d’une durée de contrat plus longue, deux cas sont possibles :

  • il peut changer d’assureur, mais pas de forme d’assurance :
    • en cas de modifications essentielles des conditions d’assurance ;
    • en cas d’augmentation de prime supérieure à l’augmentation de prime moyenne du canton.
  • contre paiement d’une prime de sortie convenue dans le contrat d’assurance, l’assuré peut changer d’assureur, mais aussi de forme d’assurance avant l’échéance de son contrat.  

J’accède ici à la première partie

Monsieur Santé est
Luc Bastian

Public Affairs chez santésuisse jusqu’à fin de 2012.