Monsieur Santé

afficher le menu Startseite anzeigen afficer le champ de recherche

Marianne Eggenberger Moins de risques, moins d’effets secondaires

La grandeur de l’emballage d’un médicament admis et introduit sur le marché n’est pas laissée au hasard et l’on veille à ce que le plus petit emballage corresponde à la durée du traitement et au dosage recommandé selon les informations destinées aux professionnels. Pourtant, la taille de l’emballage ne correspond pas toujours à la durée …

lire la suite »

La grandeur de l’emballage d’un médicament admis et introduit sur le marché n’est pas laissée au hasard et l’on veille à ce que le plus petit emballage corresponde à la durée du traitement et au dosage recommandé selon les informations destinées aux professionnels. Pourtant, la taille de l’emballage ne correspond pas toujours à la durée usuelle du traitement.

Dans le cas des antibiotiques justement, l’utilisation correcte – correspondant à la bonne indication – et la durée du traitement sont importantes pour ne pas accroître la résistance des bactéries aux antibiotiques. La remise de médicaments dans des emballages partiels, ou la vente de médicaments à l’unité, est donc une mesure logique pour ne pas compromettre l’objectif thérapeutique. En France, une étude pilote publiée en 2017 a révélé des résultats positifs: la vente à l‘unité a permis de réduire le nombre de comprimés délivrés de 10% et, en parallèle, d’améliorer le suivi du traitement.

Une étude pilote de la Confédération, menée dans un canton qui reste à déterminer, va maintenant tester en Suisse la vente de médicaments à l’unité, en l’occurrence des antibiotiques, et en démontrer l’avantage potentiel.

Lien vers l’article complet

aucun commentaire

Susanne Steffen Les «Implant Files» donnent une sérieuse impulsion à notre travail

Les chiffres des «Implant Files» publiés à fin 2018 ont fait sensation: le Consortium international de journalistes d’investigation a, dans son enquête, émis des critiques parfois sévères à l’encontre des fabricants de dispositifs médicaux, des médecins et des autorités de surveillance. Le consortium dénonce des dysfonctionnements en matière d’admission et de surveillance des dispositifs médicaux …

lire la suite »

Susanne Steffen Quel est le prix d’une vie humaine ?

Le cas a fait les gros titres des journaux: Novartis a développé un médicament contre l’amyotrophie spinale (AS), une maladie rare d’atrophie musculaire, qui frappe environ douze nouveaux nés par an en Suisse. La maladie les empêche de transmettre des signaux à leurs muscles. Dans sa forme la plus sévère, cette pathologie ne permet souvent …

lire la suite »

Susanne Steffen Thérapies sur mesure et coûts au bon vouloir d’autrui

Grâce à la connaissance du patrimoine génétique d’une personne, les personnes gravement malades peuvent bénéficier de nouvelles méthodes de diagnostic et de traitement. Ces «thérapies sur mesure» révolutionnent notamment le traitement du cancer. Le problème, c’est que certaines procédures diagnostiques et certains médicaments ont un coût exorbitant. Il n’est pas rare qu’un traitement coûte plus …

lire la suite »

Heinz Brand Les bonnes choses prennent du temps

Lorsque les moulins de la législation se mettent à «moudre», ils le font généralement lentement et laborieusement. Espérer des solutions rapides aux problèmes existants est donc totalement illusoire; d’un autre côté, des solutions précipitées et irréfléchies sont ainsi évitées, Dieu merci. Notre système bicaméral composé de diverses majorités politiques s’en porte garant. Toutefois, lorsque des changements …

lire la suite »

Susanne Steffen Coûteuse médecine complémentaire

La médecine traditionnelle chinoise, l’homéopathie, la médecine anthroposophique et la phytothérapie figurent à nouveau, depuis 2012, dans le catalogue des prestations de l’assurance obligatoire des soins (AOS). Depuis cette date, les coûts par patient des médecins proposant une thérapie complémentaire ont augmenté fortement comparés aux coûts des médecins conventionnels. Ce constat va à l’encontre de …

lire la suite »